ambassador-hero-roberto-romanello

Pseudonyme partypoker : TheWelshWizard

Ce n'est pas tous les jours que l'on rencontre un pro du poker travaillant également dans le fish & chips local, mais c'est exactement ce à quoi ressemble la semaine typique de Roberto Romanello. The Welsh Wizard est célèbre pour son accessibilité, et son air avenant et sociable a fait de lui un personnage reconnu dans le monde du poker. Mais ne soyez pas dupe, ce sorcier à plus d'un tour dans son sac.

Au cours de la dernière décennie, Roberto a amassé plus de 3,3 millions $ de cash lors de tournois live, dont plus de 800 000 $ lorsqu'il a remporté l'Évènement principal de l'EPT 7 Prague de 2010. Quelques mois plus tard, il récolte un autre titre au WPT Bratislava, ce qui signifie qu'il n'est plus qu'à une victoire de remporter le Triple Crown, les bracelets des EPT, WPT et WSOP.

Faites défiler vers le bas pour découvrir l'interview de Roberto ou cliquez ici pour découvrir ses statistiques de poker.

Quel a été le tournoi le plus éprouvant ?

Sûrement quand j'ai participé à mon plus grand tournoi à Melbourne, en Australie. J'ai participé au $100k Aussie Millions High Roller et mes adversaires Phil Ivey et Eric Seidel étaient des durs à cuire.

Quelle a été votre plus grande victoire jusque ici ?

Gagner plus de 840 000 $ au EPT Prague en 2010.

Vous préférez jouer en ligne ou en live ?

J'ai joué toute ma vie en direct mais depuis que je suis chez partypoker, je joue en ligne et je commence à adorer ça !

Quel est le moment le plus marquant de votre carrière de joueur de poker ?

C'est facile. Encore une fois, gagner le EPT Prague. C'était un sentiment inoubliable.

Quel est votre meilleur conseil pour le poker ?

Toujours observer et se rappeler de chaque coup de vos adversaires, même si vous avez passé la main.

Pour quoi d'autre êtes-vous célèbre ?

Je suis le p'tit gars qui fait les meilleurs fish and chips de Swansea !

Y-a-t-il des joueurs que vous admirez ?

Mon père. C'est simple !

Si vous pouviez affronter quelqu'un au poker, ce serait qui ?

Eric Cantona. Je pense qu'il serait un très bon adversaire.

Si vous n'étiez pas joueur de poker, que voudriez-vous être ?

Je crois que je serais parieur professionnel.

Vous avez une citation de poker favorite ?

"Tu me montres si je me couche ?"

Je l'entendais tout le temps quant j'ai commencé à jouer. C'était "old school" et ça nous fait toujours rire même si on ne l'utilise plus.